Découvrez comment fonctionne le pilotage de la dose par AIRINOV sur céréales à paille.

Comment fonctionne le pilotage de la dose par AIRINOV ?

Un contexte agronomique particulier

  • Le manque de pluie pendant l’hiver a favorisé le stockage de l’azote dans les sols. On observe de forts reliquats sortie d’hiver très hétérogènes en fonction du type de sol et du précédent.
  • Les doses prévisionnelles sont faibles ou même nulles dans certains cas.
  • L’impasse sur l’apport à fin tallage a souvent été faite par les agriculteurs.
  • Les conditions météo des prochains jours vont déterminer les besoins en azote des céréales. L’azote disponible dans le sol peut s’éloigner des racines avec les pluies récentes.

 UN PILOTAGE PENDANT LA MONTAISON SÉCURISE LA RÉCOLTE

Le pilotage permet de déplafonner la dose PPF

AIRINOV observe le déficit en azote des céréales pour chaque m². L’utilisation d’un outil d’observation au cours du cycle permet de justifier le déplafonnement de la dose calculée dans le plan prévisionnel de fumure.

LA DOSE PPF TIENT COMPTE DES RELIQUATS MAIS PAS DES CONDITIONS MÉTÉO DU PRINTEMPS

Recommandations de pilotage de la dose sur blé tendre