Plan de fumure versus outil de pilotage

Découvrez les avantages du drone par rapport au plan de fumure.

Le plan prévisionnel de fumure

Un bilan entre besoin et fournitures

Le plan prévisionnel de fumure est un outil réglementaire qui permet de prévoir l’itinéraire de fertilisation tous les ans. C’est en fait un bilan qui équilibre les besoins des cultures avec l’engrais qui est fourni à une date donnée.

Besoin de la culture = fournitures totales

 

 

 

Comment est déterminée la dose d’azote minérale ?

La dose d’azote minérale est la variable d’ajustement permettant de compléter les fournitures afin de coller au besoin.

DOSE = PF + RF – (PI+RI+MH+MHP+MR+MRCI+NIRR)

• Pf = y * b : objectif de rendement x coef azote
• Rf = Azote post récolte
• Pi = Azote absorbé à l’ouverture du bilan
• Ri = Reliquats sortie hiver
• Mh = Minéralisation nette de l’humus du sol
• Mhp = Effet prairie
• Mr = Résidus du précédent
• MrCi = Effet CIPAN
• Nirr = Azote contenu dans l’eau d’irrigation

Garder de l’azote pour la fin de cycle

Au cours de la montaison, les besoins de la céréale à paille augmentent. Afin d’accompagner au mieux la plante dans sa fin de cycle et de favoriser le remplissage, il est important de fractionner la dose prévisionnelle en différents apports réalisés tous les 20 jours environ, entre épi 1cm et DFE. Les doses du 1er et du dernier apport sont fixées et le reste est fractionné entre le deuxième et le troisième apport.

LE PPF EST UN OUTIL RÉGLEMENTAIRE DE PLANIFICATION DES APPORTS

Le pilotage de la dose en cours de cycle

Les conseils AIRINOV permettent de piloter les deux derniers apports afin de connaître le besoin réel de la céréale à paille et d’adapter la dose aux hétérogénéités constatées dans le développement de la culture dans la parcelle.

Calcul de la dose

AIRINOV considère les céréales comme un réservoir.

• La matière sèche (MS) indique la capacité du réservoir.
• L’azote absorbé (Nabs) donne son niveau de remplissage.

Le pilotage de la dose mise en réserve permet de déplafonner le PPF

AIRINOV observe le déficit en azote des céréales pour chaque m². L’utilisation d’un outil d’observation au cours du cycle permet de justifier le déplafonnement de la dose calculée dans le plan prévisionnel de fumure.

LE DRONE AIRINOV EST UN OUTIL AGRONOMIQUE QUI DÉTERMINE
LE BESOIN RÉEL DE CHAQUE M² AVANT DE RÉALISER L’APPORT

FOCUS SUR LE LIEN ENTRE LE BESOIN ET LA QUALITÉ

Utilisation du Bq d’Arvalis

Le Bq est un élément de prise en compte d’un besoin plus élevé en azote pour certaines variétés dans le cadre du plan prévisionnel de fumure. Il est utilisé pour les variétés dont la destination finale est la meunerie ou toute autre utilisation impliquant un critère protéine. Une variété qui a fait l’objet d’une réactualisation de son Bq peut ne pas l’utiliser si elle destinée à l’alimentation animale. Le Bq remplace le coefficient azote qui correspond au besoin par unité de rendement dans le calcul de la dose prévisionnelle. Son utilisation implique de mettre en réserve une quantité plus importante d’azote pour le dernier apport afin de favoriser le développement du grain.

LE BQ D’ARVALIS EST UN OUTIL RÉGLEMENTAIRE DE DÉPLAFONNEMENT DE LA DOSE DU PPF

Le Bq et le conseil AIRINOV

Le conseil AIRINOV n’est pas basé sur la dose prévisionnelle mais bien sur le besoin réel de la culture. Le modèle de conseil au dernier apport a été déterminé en s’appuyant sur plusieurs milliers de prélèvements dans des essais où toutes les modalités atteignent des niveaux de protéines supérieurs à 11.5%. Pour l’instant et suivant les tests réalisés, aucun effet variétal significatif n’a été observé concernant le déficit de fin de cycle et la qualité des blés.
L’objectif de qualité est déjà pris en compte dans la création de nos modèles de conseil. L’application du Bq d’Arvalis ou toute autre forme de prise en compte de la variété ne sont donc pas intégrées dans la définition du modèle de conseil AIRINOV.

LE DRONE AIRINOV DÉPLAFONNE LA DOSE DU PPF EN FONCTION DU DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE ET DE SON BESOIN RÉEL

La carte aux trésors

PPF d’une parcelle 2016 qui aurait bénéficié du Bq en 2017

Pilotage du dernier apport par AIRINOV

• Le conseil AIRINOV déplafonne la dose moyenne 2016 de 9 U/ha
• La modulation de dose permet de déplafonner la dose jusqu’à 43 U/ha sur certaines zones

LE PILOTAGE DU DERNIER APPORT PERMET DE VALORISER LE POTENTIEL